UFUNK.net

Customisation

Ré-interprétation du banc « LISBONNE » par Mademoiselle Maurice.

Un produit made in France dans une usine de fabrication et d’invention familiale de mobilier urbain Aréa, basée à Toulouse!

(et avec un super système de chauffage de l’usine fonctionnant grâce aux chutes de bois servant à la confection de certaines pièces de mobilier urbain!)

Ci-dessous, un petit texte contemplatif qui explique l’oeuvre :

« Tout commença par des rencontres.

Celle d’une famille passionnée et d’une artiste urbaine.

La rencontre d’histoires, de partages et de souvenirs.

La rencontre d’envies communes.

Plus que de mobilier urbain, on parle de Nature et de Nostalgie.

La grand-mère qui cultive son potager.

L’instant s’arrête.

La pause est marquée.

On la regarde, on l’admire.

Cette grand-mère qui fait vivre la terre et naitre la vie.

De loin on la regarde.

Assis sur ce banc, prêt de cet arbre.

La Nature se ressent.

Chaleur des rayons du soleil, pureté de l’air,

Fine brise dans les cheveux, odeur de l’herbe coupée.

Il y a de ces moments précieux de vie que l’on veut garder pour toujours.

Il y a de ces moments qu’on recherche à nouveau.

Le temps qui ralentit, la contemplation.

Dans la ville, sous l’arbre, on peut s’arrêter, regarder.

Le banc nous invite à nous assoir, se poser, se reposer.

Dans cette interprétation l’artiste Mademoiselle Maurice

A voulu créer un peu de poésie et faire renaitre les souvenirs.

Poésie de la beauté qu’offre Mère Nature.

Nature qui reprendra toujours ses droits.

Nature qui pourrait toujours un peu plus fusionner avec notre quotidien.

Les matières dialoguent et se rencontrent.

Couleur sombre et froide de l’acier,

Couleurs vives et délicates du papier plié.

L’arc-en-ciel habille le banc, le colore, le fait fleurir.

La branche, arbre futur, s’est servie de l’assise comme support.

Ce dernier l’élève, comme un tremplin qui fait naitre l’épanouissement.

Sous la branche on contemple, assis sur ce banc,

La vie bouillonnante, de la nature et des hommes.

Hommes sans toit trouvera en ce banc un lit doux.

Homme sans toit l’oeuvre t’offre un matelas de papier.

Homme, pour toi, un instant suspendu.

A tes pieds fleuriront les fleurs blanches.

L’arc-en-ciel t’accueillera,

Les sphères colorées s’envoleront,

Et ton esprit s’élèvera. »

Merci Area !

Merci Laure et toute l’équipe !